Colloque National sur la Transition Ecologique Juste et la Gestion des déchets solides au Sénégal.

Du 20 au 22 Septembre 2023 s'est tenu à Kaolack, un Colloque National sur la Transition Ecologique juste et la gestion des déchets Solides au Sénégal. Il a été coorganisé par Le réseau Caritas Sénégal (sous la coordination de Caritas Kaolack) et l'Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass.

Du 20 au 22 Septembre 2023 s’est tenu à Kaolack, un Colloque National sur la Transition Ecologique juste et la gestion des déchets Solides au Sénégal. Il a été coorganisé par Le réseau Caritas Sénégal (sous la coordination de Caritas Kaolack) et l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par l’Adjoint au Gouverneur de la région de Kaolack chargé du Développement, en présence du Directeur de Caritas Kaolack et de Madame le recteur de l’USSEIN. Cette cérémonie a été l’occasion pour les deux entités de formaliser leur longue collaboration par une signature de convention de partenariat.

Durant trois jours, soixante-cinq (65) participants composés d’autorités administratives, de partenaires techniques et financiers, de services et programmes étatiques, de  Maires de commune, d’universitaires, d’experts de différentes institutions, d’organisations de la société civile et d’entreprises se sont réunis pour mener, ensemble, une réflexion sur la thématique de la Transition Ecologique juste et la gestion des déchets Solides au Sénégal.

Un programme scientifique de haut niveau a rythmé ce colloque avec  des panels, des ateliers interactifs et une visite au centre de traitement et de valorisation des déchets solide de la commune de Gandiaye. Les travaux du colloque ont été axés sur les trois sessions thématiques suivantes :

1 : réglementation, portage, participation et rôles des parties prenantes dans la gestion des déchets solides et la transition écologique juste

2 : recherche, éducation, formation, sensibilisation au service de la gestion des déchets et de la transition écologique juste

3 :  Économie verte au service de la gestion des déchets et de la transition écologique juste

Ces trois journées de réflexion ont permis de passer en revue les enjeux et défis de la transition écologique juste et de la gestion des déchets solides au Sénégal, en évoquant les rôles, les responsabilités et les devoirs des différentes parties prenantes : l’Etat, les municipalités, les organisations et les entreprises ainsi que les communautés.

A l’Etat, il est demandé d’améliorer le cadre légal en impliquant toutes les parties prenantes pour une mise place de politiques répondant au mieux aux urgences de cette problématique mais aussi de veiller à la mise en pratique des lois et réglementations en vigueur.

Aux municipalités, à qui la compétence de la gestion des déchets est transférée, il incombe de mettre en œuvre dans une approche inclusive favorisant la participation communautaire, des mécanises de mobilisation de ressources et de collaboration avec tous les acteurs impliqués dans la gestion des déchets.

Aux entreprises, il revient de mettre en œuvre des pratiques idoines ayant pour soubassement l’économie circulaire et de contribuer à travers leur responsabilité sociétale à la promotion de la gestion durable des déchets.

Aux communautés, il revient d’adopter de gestes et comportements écocitoyens et d’agir pour la préservation de leur cadre de vie.

 A la fin du colloque, Monseigneur Martin Boucar Tine, Evêque du diocèse de Kaolack, présidant la cérémonie de clôture, s’est réjoui de cette initiative en faveur de la sauvegarde de l’environnement. Il a exhorté à un changement de comportement en rappelant en ces termes que : « si l’homme a le droit d’user de la nature à ses fins, il ne peut, en aucune manière, s’en croire le propriétaire ni le despote, mais seulement l’intendant qui devra rendre des comptes de sa gestion ». Il nous incombe à tous la responsabilité de préserver notre environnement pour les générations actuelles et futures.

 

Partagez cet article

Laissez un commentaire

Abonnez vous à notre newsletter